Astuces Blog

Faire du feu dans son jardin : est-ce permis ?

Après une séance de jardinage vigoureuse, vous décidez de vous débarrasser des déchets en les brûlant dans votre jardin. Stop! C’est interdit, vous ne devriez pas faire cela. Enfin, en vérité il existe quelques dérogations à la règle. Mais s’appliquent-elles à vous ? Informez-vous dans les lignes à suivre pour ne pas tomber sous le coup de la loi.

Qu’en est-il de l’interdiction de faire du feu dans son jardin ?

L’interdiction de faire du feu dans son jardin est soutenue par la circulaire interministérielle du 29 novembre 2011. Elle stipule qu’il est formellement interdit de brûler des déchets verts (résidus d’origine végétale issus d’activités de jardinage) dans son jardin. Quelles que soient la quantité et la nature de ces déchets verts, leur incinération par feu ou avec un incinérateur industriel est proscrite. Rassurez-vous ! Faire sortir sa grille pour une partie de barbecue ne saurait être interdit, du moment où l’activité est strictement occasionnelle. Par contre, cette interdiction de faire du feu dans son jardin est motivée par plusieurs facteurs. En effet, faire un feu dans son jardin pour brûler des déchets peut porter de grave préjudice à la santé du voisinage, préjudices principalement liés au gaz dégagé lors de la combustion ou comme le fait d’utiliser une tondeuse à gazon. Des composés chimiques nocifs pour la santé comme les dioxines, les furanes ou encore les HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) peuvent s’introduire dans l’organisme par inhalation. En dépit des maux immédiatement ressentis comme l’irritation des yeux, les nausées et les maux de tête, ces particules sont à l’origine de perturbations endocriniennes et de formations de cellules cancérigènes. Avis donc aux jardiniers du dimanche : faire du feu dans son jardin est nuisible à la santé et proscrit par la loi. Le non-respect des dispositions citées plus haut vous expose à des sanctions pénales.

À quelles conditions et comment faut-il s’y prendre pour faire un feu dans son jardin ?

L’interdiction de faire du feu dans son jardin est bien réelle (ce n’était pas un canular). Néanmoins, il existe quelques exceptions. Après tout, il n’y a que l’exception qui confirme la règle dit-on ! À cet effet, même si elle est permise dans certaines conditions, un minimum de règle est tout de même applicable pour souci de sécurité.

Les dérogations à la loi

Seule la commune peut autoriser le brûlage des déchets verts. Ceci peut se faire suivant quelque cas de force majeurs que sont :

  • l’absence de collecte sélective des déchets verts ou d’une déchetterie à proximité ;
  • l’application d’une obligation de débroussaillement ou d’un plan de prévention des risques d’incendie de forêt.

Pour vous informer sur les dispositions applicables dans votre aire géographique, renseignez-vous auprès de la mairie de la commune ou des services publics compétents.

Les précautions à prendre

Prenez donc les précautions suivantes si tant est que vous ayez obtenu l’autorisation nécessaire et soyez décidé à brûler vos déchets de jardin :

  • creusez un trou éloigné des arbres et des racines de votre jardin ;
  • ne sélectionnez que les végétaux secs à brûler ;
  • laissez les végétaux se consumer complètement avant de quitter les lieux ;
  • veillez à installer un tuyau d’arrosage relié à une sortie d’eau à proximité pour pouvoir intervenir en cas de danger imminent.

Par ailleurs, une solution assez écologique se propose aussi comme une alternative au feu. Il s’agit du compostage et un robot tondeuse Bosch. Au moins là, aucune interdiction et restriction ne s’appliquent et le compost produit peut-être utiliser comme engrais.

Laisser un commentaire